Comment réaliser la posture de yoga Nadi Shodhana Pranayama

Parfois considéré comme une préparation au pranayama, d'autres fois comme une pratique formelle en soi.

Instructions Étape par Étape

Étape 1

Asseyez-vous dans une asana confortable et faites du Mrigi Mudra. Les élèves qui commencent le pranayama peuvent avoir de la difficulté à tenir leur bras levé en position pendant toute la durée de la pratique. Vous pouvez mettre un traversin sur vos jambes et l'utiliser pour soutenir votre coude.

Étape 2

Fermez doucement votre narine droite avec votre pouce. Inspirez par la narine gauche, puis fermez-la avec l'annulaire. Ouvrez et expirez lentement par la narine droite.

Étape 3

Gardez la narine droite ouverte, inspirez, puis fermez-la, puis ouvrez et expirez lentement par la gauche. Il s'agit d'un cycle. Répétez 3 à 5 fois, puis relâchez le mudra de la main et reprenez une respiration normale. (NOTE : certaines écoles de yoga commencent cette séquence en fermant d'abord la narine gauche et en inspirant par la droite ; cet ordre est prescrit dans le Hatha Yoga Pradipika, 2.7-10).

Étape 4

Traditionnellement, Nadi Shodhana inclut la rétention de l'haleine, la respiration à rapport fixe et la répétition de certains mantras (cf. Gheranda Samhita 5.38-54). Pour les étudiants débutants en pranayama, il est préférable de se concentrer uniquement sur les inspirations et les expirations.

Avantages de la pose de Yoga Nadi Shodhana Pranayama

  • Diminue la fréquence cardiaque et réduit le stress et l'anxiété
  • On dit qu'il faut synchroniser les deux hémisphères du cerveau
  • Dit pour purifier les canaux d'énergie subtils (nadis) du corps afin que le prana coule plus facilement pendant la pratique du pranayama.

Précautions

  • Approcher la pratique de tous les bandhas et mudras corporels avec prudence, surtout sans l'aide directe d'un enseignant expérimenté.

Équipements conseillés pour vos séances de Yoga